L’heureux-converti

Et le boulanger rit…

Daniel

Daniel

Et si du pain j’en faisais mon quotidien.

Je quitte le confort de la fonction publique pour mettre la main à la pâte. Je décide en 2008 de suivre un chemin intérieur et de faire quelque chose de mes dix doigts pour l’équilibre de ma tête.

Ma petite entreprise, avant d’être une Société à Responsabilité Limitée inscrite au répertoire des métiers et au registre du commerce, est d’abord une entreprise humaine.

Sur une aire de repos d’un destin qui se cherche, une envie de changer croise une proposition d’entreprendre. Benoit et Hervé me montrent la lune. Je décide de la décrocher.

Quelques rencontres plus loin, je tente l’aventure. Nouvelle année, nouvelle destinée, au mois de février 2011 « La couronne des prés » signe ses premiers pains.

Mais d’où me vient le goût du pain ? J’aime à croire que tout est parti de Mallemoisson, petit village des Alpes de Haute Provence où les anciens avaient fait de mauvaises moissons bons pains. Thierry, néo-boulanger, y avait son four à bois et se faisait un malin plaisir à chatouiller les narines du villa-joie que j’étais.

Il y a quelques pains en arrière, Benoit, gérant de la biocoop de Mantes la Ville me tend une perche en me proposant d’installer mon rêve dans la réalité de la future Biocoop d’Epône. Hervé gérant du Fournil du Taillis ( http://www.lefournil.com ) accepte de me former avec ses « œuvriers » à mains nues. (le pain d’Hervé est pétri à la main !!)

A présent, ils sont associés dans la société qui a vu le jour. Après avoir mis leur grain de sel, ils mettent leur blé…c’est tout de même bien la matière première !!

A tout ceux qui :
m’ont donné le goût du pain,
ont fait un bout de route ou la totalité du chemin,
ont guidé mes mains dans mes premières pétrissées,
m’ont ouvert les portes de leur fournil,
ont été de bon conseil,
m’ont appris à compter comme un comptable,
aux miens qui ont alimenté mon grain de folie,
mais aussi à ceux qui ont émis des doutes et qui en émiettent encore,
et cætera, et cætera …
et pâte à ti et pâte à ta…
je dis merci.

Publicités

Une réflexion sur “L’heureux-converti

  1. Bravo Daniel ! Nous dégustons régulièrement ton pain. Ta reconversion est une réussite. Et ton site à un petit côté intello bien sympa. Marie-Christine de Vaucresson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s